en fr

Lauréats 2008

Le jury du prix purKwa vient de se réunir à l’Académie des Sciences de l’Institut de France sous la présidence de Georges Charpak.

Le prix 2008 est décerné à Mme Wynne Harlen pour son action "Didactique, éducation aux sciences, évaluation" et M. Guillermo Fernandez de la Garza pour son projet "Enseñanza Vivencial e Indagatoria de la Ciencia" au Mexique.

Mme Wynne HARLEN

Recherche en didactique des sciences

Biographie

Wynne Harlen est l’une des spécialistes les plus reconnues au monde dans le domaine de l’éducation scientifique primaire et secondaire. Elle est actuellement responsable du conseil écossais de l’éducation après avoir enseigné l’éducation des sciences à l’Université de Liverpool. Elle a travaillé comme professeur en éducation dans les universités de Reading, Londres e t Liverpool. Elle entend aider les enseignants à aider les enfants à apprendre et à se développer, à travers des démarches scientifiques, et dans le respect de l’environnement.

Wynne Harlen est diplômée de Physique à l’Université d’Oxford en 1958 et a enseigné cette matière six ans avant de se dédier à la recherche en éducation aux sciences.
Elle est directrice du Programme Avancé dans l’Apprentissage de la Science ("Progress in Learning Science") (1973-77) et directrice-suppléante de l’Unité d’Évaluation ("Assessment and Performance Unit") (1977-84).
Par la suite, elle devient, pendant cinq ans, directrice du Département d’Education de l’Université de Liverpool, avant d’assumer la Direction du Conseil de la Recherche dans l’Education d’Écosse, de 1990 à 1999.
En 1995, elle devient consultante régulière pour l’ "Exploratorium" de San Francisco et, dès 1996, elle s’investit dans l’Institut pour l’Investigation ("Institute for Inquiry") en développant des ateliers sur la Science dans les Écoles Primaires, et plus particulièrement sur le thème de l’évaluation.
Actuellement Wynne Harlen est professeur-visiteur à l’Université de Bristol, et dirige les Systèmes d’Évaluation pour le projet "Future", financé par la Fondation Nuffield de l’Université du Cambridge.

Elle est fondatrice et un membre de l’Association Britannique de Recherche Éducative ("British Educational Research Association"), de laquelle elle a été présidente en 1993/4. Elle a été membre du groupe de travail du Secrétariat d’État qui a engendré le curriculum national dans des sciences. En 1991, elle reçoit de la Reine l’Ordre de l’Empire Britannique (OBE). En 2001, l’"Association for Science Education" lui décerne un prix spécial pour son implication dans le domaine de l’éducation.

Wynne Harlen est aussi un écrivain prolixe. Certains de ses ouvrages sont d’ailleurs des références internationales dans le domaine de l’enseignement des sciences à l’école primaire et sur l’évaluation. Elle a édité la revue "Primary Science" de 1999 à 2004 et fait partie des conseils éditoriaux de trois revues internationales.
Ses publications incluent 25 rapports de recherche, plus de 150 articles dans des revues spécialisées, des contributions à 35 livres et 26 livres dans lesquels elle est une auteur ou coauteur.

M. Guillermo FERNÁNDEZ DE LA GARZA

Guillermo FERNÁNDEZ DE LA GARZA

Système “Enseñanza Vivencial e Indagatoria de la Ciencia”

Biographie

Guillermo Fernández de la Garza est ingénieur en mécanique, électricité et physique de l’Université Autonome de Mexico (UNAM). Il a travaillé dans les domaines de l’innovation technologique et a contribué à la création de quelques 45 entreprises au Mexique.

Il est actuellement directeur de la Fondation Mexicaine pour la Science (Fundación México - Estados Unidos para la Ciencia : FUMEC) qui encourage les collaborations scientifiques et techniques pour le développement économique. La FUMEC cherche entre autre à promouvoir l’intérêt à l’étude de la science et de la technologie auprès des jeunes mexicains et mexico-américains. En effet, Guillermo Fernández de la Garza estime que le développement de l’éducation scientifique est l’une des meilleures façons de combattre la pauvreté. C’est pourquoi il a impulsé dés 1999 le programme « Aprendizaje Vivencial e Indagatorio » dans une dizaine de pays (Mexique, Costa Rica, Suisse…).

Le système SEVIC

La FUMEC créé en 2002 « Innovación en la Enseñanza de la Ciencia » (INNOVEC) afin de promouvoir l’enseignement des sciences dans l’éducation primaire.
INNOVEC promeut l’usage des SEVIC (Sistemas de Enseñanza Vivencial e Indagatoria de la Ciencia ), méthode qui part de la curiosité naturelle des enfants pour les aider à développer une habileté de raisonnement et des attitudes d’apprentissage dans une atmosphère qui les invite à formuler des questions et à chercher eux-mêmes les réponses.

Face aux avancées technologiques rapides, cette approche scientifique permet une meilleure appréhension de la société. Le but n’est pas de former des scientifiques mais de faire des élèves des êtres chaque fois plus humains.

La démarche du système est active. En classes, les enfants observent des organismes vivants, des phénomènes naturels, des réactions physiques et chimiques, utilisent des instruments scientifiques, tels que loupes, thermomètres et pluviomètres. Ils recueillent leurs informations à travers les livres, internet et enregistrent leurs observations sur ordinateurs.

Les enseignants jouent aussi un rôle décisif dans le processus d’apprentissage des enfants et les SEVIC leur permettent d’enrichir leur pratique enseignante en disposant de matériel et d’orientations didactiques précises pour enseigner les sciences en classe.

Le programme offre des compléments pour que les maîtres enrichissent leurs connaissances. L’application des SEVIC les incite à actualiser leurs savoirs et les stimule pour chercher plus d’information et pour approfondir sur les sujets abordés.

Dès 2002, la Fondation a réussi à convaincre les décideurs aux niveau fédéral et local, et des partenaires privés d’appuyer la mise en place des SEVIC. Fin 2006, ce sont donc plus de 280 000 élèves à travers tout le Mexique qui bénéficient de ce système d’enseignement des sciences, qui connait un succès sans précédent.

Dernière preuve de cette réussite, la Quatrième Conférence Internationale pour l’Enseignement de la Science s’est tenue dans la ville de Monterrey au Mexique, du 16 septembre au 18 septembre 2007. Le sujet central de ces rencontres était la formation et le développement professionnel des maîtres qui travaillent avec les SEVIC dans l’éducation primaire. Ont assisté à la Conférence plus de 250 personnes provenant de 13 pays de l’Amérique latine, des États-Unis et d’Europe.

Le Ministère du redressement productif Institut Mines TélécomInstitut Carnot M.I.N.E.S. La RotondeFondation i3M