Projet Industriel

Responsable(s) : Claire Morin, Eric Serris

Description

Le projet industriel est un travail qui peut être réalisé en binôme ou individuel, il a pour objectif principal la gestion efficace et autonome d’un projet avec un client extérieur. De ce fait il place l’élève dans la position de prestataire répondant à une demande d’un client en établissant puis réalisant un cahier des charges et en fournissant les livrables attendus au client.
Il doit permettre à l’étudiant de mettre en œuvre les connaissances et compétences managériales et scientifiques acquises lors de son cursus.

L’étudiant est responsable du déroulement de son projet : la communication entre les différents acteurs est un aspect essentiel du projet industriel..

Cohérence entre les autres projets / ouvertures / stages

Si le sujet s’y prête, le projet peut être couplé au projet recherche (S10) tout en ayant deux parties distinctes. Il peut également être une mission complémentaire au stage 2A. Dans le cadre de certains masters, des aménagements du projet industriel sont prévus.
Le projet peut être en lien avec les modules d'ouvertures (métiers, etc.) afin d'approfondir les connaissances d'un métier ou d'un domaine.

Positionnement et cohérence dans le cycle

L’élève doit avoir acquis (au cours de la majeure 2A, du Défi, ou d’une formation antérieure) ou acquérir dans le semestre, les compétences scientifiques nécessaires à la réalisation du projet.
Le projet industriel suit directement le stage 2A. A la différence de celui-ci, il vise explicitement une maîtrise des outils de management de projet et de communication associés. le projet doit être piloté par l’étudiant, qui doit prendre l’initiative des interactions avec ses tuteurs.
Le projet peut être proposé par l’étudiant (projet de création d’entreprise initié lors du projet Innovation/Création/Entreprenariat par exemple)

Mots-clés

application outils ingénieurs, management de projet, communication écrite et orale, autonomie, projet multipartenaires, livrables

 

Nombre d’heures de travail par étudiant

220

 

Objectifs d’apprentissage

A la fin de l’unité pédagogique, l’élève sera capable de :

Niveau de taxonomie

Priorité

Gérer les relations entre le tuteur école et l'industriel

 

3. Appliquer

 

Essentiel

 

Identifier les compétences et connaissances ingénieurs et les ressources nécessaires à la réalisation du projet

 

4. Analyser

 

Important

 

Savoir mettre en oeuvre les compétences et les ressources pour répondre à la problématique

 

4. Analyser

 

Essentiel

 

Savoir comprendre la problématique d'un industriel et la retranscrire

 

4. Analyser

 

Important

 

Savoir structurer la problématique en démarche scientifique ingénieur et savoir planifier les étapes dans le temps

 

5. Synthétiser

 

Essentiel

 

Savoir relier la réalisation à la problématique de l'industriel et savoir évaluer les limites et les étapes restantes

 

6. Évaluer

 

Essentiel

 

Apporter une réponse, une solution ou un produit fini à l'industriel

 

7. Créer

 

Important

 

Etre autonome dans la réalisation de son projet et savoir gérer les aléas

 

7. Créer

 

Essentiel

 

Modalités d’évaluation des apprentissages

Part de l’évaluation individuelle

Part de l’évaluation collective

Examen sur table :

 

0

 

%

 

Livrable(s) de projet :

 

0

 

%

 

Examen oral individuel :

 

0

 

%

 

Exposé collectif :

 

0

 

%

 

Exposé individuel :

 

30

 

%

 

Exercice pratique collectif :

 

0

 

%

 

Exercice pratique individuel :

 

0

%

 

Rapport collectif :

 

0

 

%

 

Rapport individuel :

 

30

%

 

 

 

 

Autre(s) :Evaluation en continu du travail lors des points d'avancement 40  %

Programme et contenus

Type d’activité pédagogique

Contenu, séquencement et organisation

A P Projet

 

Le projet industriel est séquencé comme suit

  • Réunion de lancement du projet début octobre
  • Premier point d’avancement (15 jours après le lancement) pendant lequel un document appelé « Cahier des Charges Initial » comprenant les éléments suivants doit être remis :
    • une fiche d’identité de l’entreprise partenaire,
    • le contexte de la mission
    • une liste d’objectifs à atteindre au cours du projet
    • la description des compétences scientifiques à mettre en œuvre durant le projet,
    • la planification prévisionnelle du projet en son entier séquencé en taches avec indicateurs de réussite et les jalons associés..
  • Points d’avancement intermédiaires

A chaque date jalon (espacement maximum : 1 mois) l'étudiant devra présenter à ses tuteurs le livrable défini dans le cahier des charges :

    • Travail réalisé au cours du jalon
    • Adéquation avec l'objectif initialement fixé
    • Difficultés rencontrées expliquant le retard éventuel
    • Initiatives prises
    • Propositions d'ajustement du planning et des objectifs
    • Définition du prochain jalon (date et objectif associé).

  • Présentation finale fin janvier
    • 20 minutes de présentation + 10 minutes de questions devant un jury composé du tuteur école, du tuteur entreprise et d’un membre extérieur
    • A l’issue de la soutenance, de nature technique, le jury statue sur le contenu technique du projet.
    • Si la soutenance est validée, l’élève rédige un rapport technique à destination de l’entreprise, contenant l’ensemble des éléments (procédures, codes y compris) permettant à l’entreprise d’exploiter/de poursuivre le travail. La validation par l’entreprise du rapport final permet la validation du projet industriel.
    • En cas de contenu technique insuffisant lors de la soutenance, l’étudiant est au rattrapage et doit compléter son travail avant la rédaction du rapport final.