Accueil > Les mots du Président  

LE 11 octobre 2009

Bilan du bicentenaire de la création des Palmes académiques (Monaco 2009)

Article paru dans la REVUE DE L’AMOPA, n°186, Octobre 2009.

Au sein de cet atelier une quinzaine de sections étaient représentées. Chaque participant voulut décrire succinctement une action remarquable symbolique de l’engagement de sa section. Un agréable moment qui nous permit de mieux saisir en quoi cette nnée du bicentenaire fut celle des "prodiges".
Trois type de considération semblent à privilégier pour mesurer l’importance de cet évènement dans l’histoire de l’AMOPA.

1- Une dynamique... à ne surtout pas briser... de l’échange, de la confrontation, de la mutualisation de savoirs, de savoir-faire, de compétences, d’expériences entre les adhérents de l’AMOPA, avec d’autres associations, et surtout avec le monde de l’Education.
Volonté de "construire ensemble", de "produire ensemble" à partir de projets.

2- Une promotion de l’image de l’association des membres des Palmes académiques à travers une multitude de réalisations prouvant sa capacité à fédérer, à impulser, à innover, à faire fleurir la qualité, la beauté.

3- Un temps de réflexion au sein des sections, des unions régionales existantes, de l’association :
— Comment mieux communiquer afin d’être identifié. La place des médias ?
— Comment faire vivre les valeurs qui nous animent : la congruence entre le dire et le faire.
— Comment convaincre, comment susciter l’adhésion (et de ce fait les adhésions), l’engagement militant.

ET DEMAIN ?

- Considérer que le temps du bicentenaire n’était pas un moment "exceptionnel" mais que le mouvement créatif, que l’innovation doivent se poursuivre. La qualité de nos productions doit être un marqueur associatif.
- Ainsi l’implication de nos adhérents serait soutenue, voire amplifiée. Il faut "susciter du désir", de l’enthousiasme et faire émerger des "possibles".
- Vers des recherches en liaison avec l’université. Oser la production de "mémoires". Ce seront de puissants identifiants de l’excellence de nos actions. l’AMOPA doit participer aux grands débats sociétaux d’où l’importance des colloques.
-  Et surtout intensifier toutes nos actions avec le monde éducatif, être des acteurs de la construction de l’Ecole de la réussite du XXIe siècle.

Nous devons être une force de propositions et une référence sur le plan éthique.

Ce projet a été initié, impulsé par notre président Jacques Treffel. Ce fut une riche idée que beaucoup d’Amopaliens ont fait vivre avec talent. Jacques Treffel aurait voulu nous témoigner sa gratitude, sa reconnaissance et nous faire partager sa fierté, son bonheur d’avoir pu donner un tel élan créatif à l’AMOPA

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0