Carole  COUTENS

PROCESSUS NATURELS

Question:  La circulation océanique  et le modèle du Tapis Roulant ?

Le courant circumpolaire Antarctique

 

Le courant circumpolaire Antarctique est un courant qui parcourt l’océan Antarctique sans interruption (car il n’y a pas de continent pour l’arrêter) depuis l’ouverture du passage de Drake (entre Amérique du Sud et Antarctique). Ce courant froid (2 à 14°C) est long de 20000 km, large de 200 à 1000 km et peut atteindre des profondeurs allant jusqu’à 4000 m. Il transporte 130 millions de m3 par seconde ce qui en fait le courant océanique le plus puissant. C’est aussi le plus rapide (de 0.9 à 3.7 km.h-1 en surface).

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/motscles/Images/courantCA.jpg 

Le courant circumpolaire antarctique

Source : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/motscles/Images/courantCA.html

 

Ce vent est dû au régime de vents d’ouest, parfois très violent (40° rugissants et 50° hurlants) dans cette région du globe. Il se déplace donc d’Ouest en Est en surface. De la sorte, le courant d’Ekman chasse l’eau de surface vers le Nord (sa gauche), et provoque un upwelling côtier le long de l’Antarctique. Ce dernier tire vers la surface une partie des eaux profondes et semi profondes (Upper and Lower Circumpolar Deep Water, UCDW and LCDW, sur les figures ci dessous), issues de l’Atlantique Sud. En remontant à la surface, les eaux les plus Sud entrent en contact avec la glace antarctique ou l’atmosphère polaire glacial. Elles subissent une augmentation de densité et replongent, créant en surface la divergence Antarctique et nourrissant en profondeur les eaux périantarctiques (Antarctic-Atlantic Bottom Water, AABW). Celles-ci viennent s’étaler en profondeur dans l’Atlantique sous les couches UDCW et LDCW lorsqu’aucun seuil topographique suffisant ne les bloque. En aspirant les eaux profondes provenant de l'Atlantique nord, le courant Circum-Antarctique joue un rôle important d’activateur de la circulation thermohaline.

http://dimes.ucsd.edu/images/moc_scheme.jpg

(Antarctique) SudNord (Atlantique)

http://dimes.ucsd.edu/images/moc_scheme.jpg vue vers l’Ouest

image004

Répartition des masses d’eau dans l’Atlantique, coupe NS, vue vers l’Est

 

Le courant circum-Antarctique isole fortement les eaux froides de l’Antarctique du reste de l’océan mondial puisqu’il empêche les eaux chaudes provenant de l’équateur d’atteindre l’Antarctique. Il renforce donc le pôle froid et in s’ensuit que les mers de Weddel et de Ross jouent en Antarctique le même rôle de zone de plongement des eaux de surface que les mers du Labrador et Mer du Groenland en Arctique.  

Circulation profonde vue depuis l'océan Austral

La topographie du fond des océans fait le reste. L’étroit passage de Drake est parcouru par le seul courant circum-Antarctique, dans le sens Ouest-Est, et il  impose ainsi au courant d’eaux froides et profondes sortant de l’Atlantique de se diriger elles aussi aussi vers l’océan Indien et le Pacifique.