Pierre: GRIZARD

PROCESSUS NATURELS

Question: Le manteau convecte-t-il en une ou deux couches ?

Mot-Clé : Les trapps

I - Les trapps de Sibérie

II - Les trapps du décan

III Les trapps d’Ethiopie

 

Les trapps sont des grands plateaux formés de couches de roche basaltique. Ils sont dus à une activité volcanique de point chaud capable de rejeter plusieurs km3 de lave. Le mot « trapp »signifie escalier en suédois et fait référence à la forme du paysage observé dans ces zones. Ces grands plateaux sont en effet usés par l’érosion leur donnant cette forme particulière en marche d’escalier.

I - Les trapps de Sibérie

 Figure 1 : localisation des trapps de Sibérie

Les trapps de Sibéries se sont formées pendant un millions d’années vers la fin du Permiens, début du Trias (L'équipe de Paul Renne à Berkeley a daté le début de l'éruption à -252Ma). Les plateaux obtenus sont constitués d’une éppaisseur de 3700m de basalte sur une superficie de 350 000km2, soit un volume de plus de 1 000 000 de km3. A l’origine, la surface recouverte a été  estimée à 7 Millions de km2 et certains estiment le volume de lave écoulée à 4 Millions de km3. Ces trapps résultent d’une activité volcanique connu pour être la plus puissante depuis 500 Ma. Un panache aurait atteint le craton sibérien et l’effusion de lave aurait durée plusieurs milliers d’années rendant la Sibérie à feu et à cendres. Cette catastrophe aurait causée la mort de 90% des expèces  de l’époque marquant ainsi la fin du Permien.

II - Les trapps du décan

Figure 2 : localisation des trapps du déccan

Situées en Inde, les trapps du déccan recouvre actuellement plus de 500 000 km2 de l’Inde et peuvent atteindre jusqu’à 2400m d’éppaisseur dans la partie occidentale. A l’origine plus de 2 millions de km3 ont du se déverser sur ce continent.  Cet évènement se serait produit il y a 68-63 Ma. Cette date concorde avec celle de la disparition des dinosaures et se serait une des explications de cette disparition : une activité volcanique intense qui de part la fumée et les cendres rejetées aurait décimée la plupart des espèces vivantes sur terre.

III Les trapps d’Ethiopie

Figure 4 : localisation des trapps d’Ethiopie

Figure 3 : Trapp d'Éthiopie (30 millions d'années environ). © GIUSTINO / LICENCE CREATIVE COMMONS

Les trapps d’Ethiopie sont plus récentes que celles présentées précedemment, elles sont datées à -30Ma. Les couches basaltiques sont réparties sur une surface de 750 000 km2 et peuvent atteindre une hauteur de 2000 m. En  tout, environ un millions de km3 de lave se serait déversée sur l’Ethiopie et le Yemen en moins d’un millions d’années.

Mots clés :

·         Le volcanisme de point chaud

 

Bibliographie :

·         “The Demise of the Siberian Plume” de Gerald K. Czamanske & Valeri A. Fedorenko

·         dinonews.net/dossiers/disparition/etat_monde_3a.php

·         Les trapps du déccan, des trappes à Co2 (www.cnrs.fr/Cnrspresse/n396/pdf/n396a06.pdf)

·         www.metaodos.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=5:ethiopie-geologie&catid=18:stages-passes&Itemid=14: article géologique écrit par Jean-Yves Jolivel

 

Toutes les images ont été prises sur Wikipédia :

·         fr.wikipedia.org/wiki/Plateaux_d%27%C3%89thiopie

·         fr.wikipedia.org/wiki/Trapps_de_Sib%C3%A9rie

·         fr.wikipedia.org/wiki/Trapps_du_Deccan