Flottation mécanique

Ce procédé s'applique pour la séparation et la concentration des pulpes de minerais. Il s'agit de minerai broyé, de taille souvent inférieure à 0,2 mm, qui est mis en suspension avec des bulles d'air de 0,2 à 2 mm de diamètre. Ce procédé utilise un grand nombre de cellules en série et demande beaucoup d'énergie.

Dans le cas d'eaux huileuses, la séparation par flottation mécanique s'appelle MOUSSAGE. Elle est obtenue avec l'addition de coagulant organique ou d'agent désémulsifiant.

Données numériques :

Débit d'air utilisé L.m-3 d'eau Taille des bulles Puissance absorbée traitée Wh.m-3Temps théorique de séjour mn
100000,2 à 2 mm 60 à 120 4 à 16